Les engagements

article-pic
Les engagements comptent parmi les résultats de la Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge qui permettent le plus de créativité et de souplesse. Ce sont des outils importants qui laissent aux membres et aux observateurs de la Conférence internationale la liberté et l’initiative de prendre, à titre volontaire, des engagements concrets, mesurables et pragmatiques, concernant des questions prioritaires dans leur contexte local, national ou régional – voire à l’échelle mondiale. Du fait de leur caractère volontaire, les engagements offrent davantage de flexibilité et d’adaptabilité que les résolutions. Ils sont de puissants outils de diplomatie humanitaire permettant de nouer ou de renforcer des liens de dialogue et de coopération entre les participants à la Conférence internationale, et de prendre des mesures concrètes en faveur des plus vulnérables. Le présent guide contient des informations importantes sur ce que vous pouvez accomplir en prenant un engagement à la XXXIIIe Conférence internationale.

Lignes directrices relatives aux engagements

  • Les types d’engagements

    Il existe deux principaux types d’engagements : les engagements spécifiques et les engagements ouverts. Tout membre ou observateur de la Conférence internationale peut formuler et présenter l’un ou l’autre de ces types d’engagements.
  • Les engagements spécifiques

    Les engagements spécifiques sont appelés ainsi car ils sont pris par un groupe fermé de parties qui s’engagent, souvent autour d’une seule thématique. Une fois rédigé et présenté, l’engagement n’est pas ouvert à la signature d’autres parties. En règle générale, ce type d’engagement suit une approche ciblée, adaptée au contexte ou aux priorités des parties qui s’engagent.

    Les engagements spécifiques individuels sont élaborés et présentés par un seul participant à la Conférence internationale (un État, une Société nationale ou un observateur). Ils sont l’expression d’une volonté personnelle et exposent un plan d’action individuel.

    Les engagements spécifiques conjoints sont élaborés et présentés par un groupe de membres et/ou d’observateurs (exemples : une Société nationale et les pouvoirs publics de son pays ; un groupe de Sociétés nationales ; un groupe de Sociétés nationales, de gouvernements et d’observateurs/de partenaires humanitaires). Ils sont l’expression d’une volonté de travailler ensemble dans un domaine précis, et le signe d’un attachement collectif à un plan d’action commun, souvent (mais pas uniquement) dans un contexte régional. Nous encourageons tout particulièrement les Sociétés nationales et les pouvoirs publics de leur pays à prendre ce type d’engagement, qui renforce les liens, favorise le dialogue et consacre une volonté de s’engager conjointement à faire des progrès dans un domaine particulier. Le contenu d’un engagement spécifique est défini à l’avance et rédigé conjointement.
  • Les engagements ouverts

    Les engagements ouverts sont élaborés et fonctionnent de façon semblable à une pétition (on parle d’ailleurs parfois d’engagements « de type pétition »). L’auteur de l’engagement invite tout participant à la Conférence internationale à le signer et à s’engager en faveur de la cause qu’il poursuit. Si l’engagement est collectif, chaque partie signataire est toutefois responsable de sa propre mise en œuvre et de ses propres rapports. L’auteur de l’engagement est quant à lui seul responsable de la rédaction et de la promotion du contenu de l’engagement. Le caractère ouvert de ce type d’engagement en fait un important outil de sensibilisation.

    Une liste des engagements ouverts présentés à la Conférence internationale pour signature sera publiée sur le site Web de la Conférence internationale à l’usage de tous les membres ; elle sera régulièrement mise à jour.
  • Critères et contenu des engagements

    Étant donné le caractère volontaire des engagements, les membres et/ou observateurs de la Conférence internationale sont libres de formuler un engagement en fonction de leurs propres priorités. Il convient néanmoins de prendre en considération les critères suivants :

    Le contenu de l’engagement doit être conforme aux Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.
         
    L’engagement doit énoncer des intentions précises, exposer des mesures concrètes, et décrire, dans des termes mesurables, les objectifs à atteindre durant la période 2019-2023.

    Les parties qui s’engagent doivent avoir conscience des éventuelles incidences budgétaires de l’engagement. Elles peuvent indiquer la manière dont elles entendent mobiliser les ressources nécessaires aux fins de la mise en œuvre de l’engagement.

    L’engagement doit être clair et concis, et dans l’idéal, tenir sur une page.
    Nous recommandons vivement de prendre des engagements directement en lien avec les thèmes et sujets de la Conférence internationale ou à l’appui des résolutions de la Conférence internationale proposées.
    Pour faciliter le dépôt d’engagements, des modèles d’engagements spécifiques et ouverts seront publiés sur le site Web de la Conférence internationale une fois rédigés. En outre, afin de montrer comment prendre des engagements sur différents thèmes, divers modèles d’engagements seront proposés à titre d’exemple. Ils seront eux aussi publiés sur le site Web de la Conférence internationale. Les membres et/ou les observateurs de la Conférence internationale sont invités à les adapter à leurs propres priorités et contextes.
  • Soumettre un engagement

    Le dépôt des engagements se fait en ligne. La base de données sera ouverte au dépôt d’engagements à compter du mois de juin 2019. Pour soumettre un engagement et/ou signer un engagement ouvert, il faut posséder un compte utilisateur. Pour obtenir plus de renseignements sur le compte utilisateur de votre organisation, veuillez nous écrire à l’adresse pledge@rcrcconference.org.
    Par ailleurs, un stand d’information sur le dépôt des engagements sera mis en place sur le lieu de la Conférence internationale pour dispenser des conseils à ceux qui souhaiteraient y prendre un engagement. À l’issue de la Conférence internationale, la base de données des engagements restera ouverte pendant trois mois pour permettre aux membres/observateurs de soumettre d’autres engagements.
  • Faire rapport sur un engagement

    Les parties qui s’engagent sont censées, à titre volontaire, suivre la mise en œuvre de leur engagement, et en rendre compte. Les rapports concernant des engagements spécifiques individuels sont élaborés par l’unique partie signataire, tandis que les engagements spécifiques conjoints exigent de toutes les parties signataires qu’elles élaborent un rapport commun sur les efforts qu’elles auront entrepris collectivement. En ce qui concerne les engagements ouverts, chaque partie signataire établit un rapport individuel. Bien que l’élaboration de rapports se fasse à titre volontaire, les signataires sont encouragés à tirer pleinement parti de cette occasion de présenter le travail et les progrès qu’ils ont accomplis dans le cadre de la mise en œuvre de leurs engagements.
  • Délais

    La date limite pour soumettre un engagement est fixée au 31 mars 2020. Les engagements ouverts resteront ouverts à signature jusqu’au 31 décembre 2020.
  • Lignes directrices relative au suivi des résultats de la XXXIIe Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

    Clicquez ici

Les avantages des engagements pour tous les participants à la Conférence internationale
  • Pour les composantes du Mouvement

    Les composantes du Mouvement sont encouragées à soumettre des engagements et à procéder à leur suivi afin de promouvoir et de mettre en œuvre des activités spécifiques et de créer des occasions utiles de dialogue avec les gouvernements et d’autres acteurs humanitaires.
  • Pour les gouvernements

    Les gouvernements peuvent prendre des engagements pour planifier les activités spécifiques qu’ils entreprendront à l’appui des thèmes et résolutions de la Conférence internationale. Les engagements constituent, pour les gouvernements, un moyen de faire connaître leurs priorités et leur attachement à des domaines particuliers.
  • Pour les composantes du Mouvement et les gouvernements collectivement (engagements conjoints)

    Les engagements conjoints pris par une Société nationale et un gouvernement servent de base à des plans et des objectifs communs. Ils sont vivement recommandés, car ils peuvent renforcer le rôle d’auxiliaire des Sociétés nationales ainsi que la relation unique qui lie ces dernières aux pouvoirs publics de leur pays.
  • Pour les observateurs/autres partenaires

    Par ailleurs les membres sont aussi encouragés à prendre des engagements conjoints avec des observateurs/autres partenaires pour renforcer les partenariats avec d’autres acteurs humanitaires et créer des occasions concrètes de collaboration.