>

National Society

· Frédéric Casier, frederic.casier@croix-rouge.be, Conseiller juridique en Droit international humanitaire et relations avec le Mouvement, Croix-Rouge de Belgique – Communauté francophone
· Laura De Grève, laura.degreve@rodekruis.be, IHL dissemination officer, Belgian Red Cross-Flanders


Yes

Dans le cadre de la partie I de la résolution sur « La violence sexuelle dans les conflits armés » :
- Paragraphe 9 : soutien de la Société nationale aux autorités nationales dans la diffusion du droit international humanitaire, notamment ses dispositions existantes qui interdisent la violence sexuelle dans les conflits armés ;
- Paragraphe 11 : veiller à ce que les forces armées disposent de moyens appropriés d’intervention en cas de violence sexuelle qui tiennent compte des besoins des survivants/victimes. - Paragraph 20 : calls upon States and National Red Cross and Red Crescent Societies (National Societies) to make every feasible effort to ensure, insofar as possible, that victims/survivors of sexual violence and, where appropriate, gender-based violence, have unimpeded and ongoing access to non-discriminatory and comprehensive health care, including sexual and reproductive health-care services, according to national law, physical rehabilitation, psychological and psychosocial support, legal assistance and socio-economic support and spiritual services, as required, always keeping in mind the need to ensure the dignity and safety of victims/survivors, and the importance of confidentiality and privacy, including addressing issues such as social stigmatization of victims/survivors;

In the framework of Sexual and gender-based violence in disasters and other emergencies:
- Paragraph 25: calls upon States, National Societies, the International Federation and other relevant humanitarian and development stakeholders to ensure that their disaster- and emergency-management plans and activities include measures to prevent and respond to sexual and gender-based violence in accordance with their respective mandates, such as putting in place specific training for relevant emergency- and disaster-response personnel, including the participation of women in disaster- and emergency-response teams, and engaging community members, in particular women, in decision-making about disaster risk management;

In the framework of Movement cooperation:
- Paragraph 32: also calls upon all components of the Movement to adopt and enforce zero-tolerance policies on sexual exploitation and abuse of beneficiaries by their staff and volunteers, and subject these individuals to sanctions for their actions;


En matière de plaidoyer, la Croix-Rouge de Belgique a effectué une présentation spécifique sur les violences sexuelles dans les conflits armés dans le cadre de la formation des stagiaires diplomates en droit international humanitaire (15 mars 2016), un des principaux défis actuels. La présentation a porté sur la définition des violences sexuelles (y compris les liens avec les violences sexistes), la problématique (causes et conséquences), le cadre juridique applicable (droits de l’homme, droit international humanitaire, droit international pénal) et l’approche opérationnelle du Mouvement pour répondre aux besoins des victimes. La Société nationale a également souligné les principales actions prévues dans la résolution 3 de la 32e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Les futurs diplomates ont été encouragés à intégrer cette thématique dans le cadre de leurs démarches.
Par ailleurs, lors de la préparation d’un exercice de terrain avec les militaires des forces armées belges qui s’est déroulé en juin 2017, la Société nationale a encouragé la Défense à considérer les violences sexuelles et sexistes comme l’une des problématiques majeures qui se pose lors des situations de conflit armé et d’autres situations de violence afin de réfléchir à des démarches appropriées face aux besoins des victimes sur le terrain.
En outre, la Croix-Rouge de Belgique a continué à aborder la problématique des violences sexuelles dans les conflits armés, lors de ses activités de formation en droit international humanitaire, notamment auprès du grand public, des acteurs humanitaires et des étudiants des universités. Cette thématique est abordée en général dans le cadre d’un module consacré aux personnes protégées par le droit international humanitaire, en particulier les personnes civiles. Si la question est abordée sous l’angle de la protection des femmes, la Société nationale rappelle que les actes de violence sexuelle touchent également les hommes.
- In the reception centers for asylum seekers of the Belgian Red Cross-Flanders, this a permanent point on the agenda: we organize focus groups with women to talk with them about their experiences in the center and we try to ensure they can feel safe.
- The Belgian Red Cross-Flanders has policies on sexual harassment in place, applicable both on staff and volunteers.
- 57% of the volunteers of the Belgian Red Cross-Flanders is female. Amongst the active volunteers in the disaster preparedness programmes of the Belgian Red Cross-Flanders, we have 3019 female volunteers and 3114 male volunteers.

Deux difficultés peuvent être mentionnées dans la mise en œuvre de la résolution 3 :
- le plan d’action est particulièrement ambitieux : des priorités doivent être identifiées au regard du contexte national et des moyens dont dispose la Société nationale ;
- l’intégration de la thématique de manière transversale dans différents secteurs d’activités de la Société nationale (au-delà des activités de plaidoyer et de diffusion du droit international humanitaire).
Activities around the prevention of sexual and gender-based violence are not currently compatible with the operational strategy of the international department of the Belgian Red Cross-Flanders, which is centered around Disaster Preparedness, with a role as honest broker for disaster response.

Aucun soutien spécifique n’est requis à ce stade.