>

National Society

· Frédéric Casier, frederic.casier@croix-rouge.be, Conseiller juridique en Droit international humanitaire et relations avec le Mouvement, Croix-Rouge de Belgique – Communauté francophone
· Laura De Grève, laura.degreve@rodekruis.be, IHL dissemination officer, Belgian Red Cross-Flanders


1, 2, 3, 4, 5
    • All volunteers of the Belgian Red Cross have to declare they have no previous convictions. This mitigates the risk of unwanted and unacceptable behavior between volunteers. In 2017 all volunteers of the Belgian Red Cross-Flanders were contacted to check (again) if they have no previous convictions.
    • La Société nationale a l’obligation d’effectuer un screening du personnel de secours lors des actions préventives. Les résultats de ce screening sont renvoyés vers les autorités.
    • En matière de santé, des mesures de protection sont déjà prises comme l’instruction de vaccination contre l’hépatite B pour les volontaires secouristes. Une instruction de prévention contre la tuberculose est en cours d’élaboration.

1
Il est prévu de mettre à jour l’analyse de risques pour les volontaires.
Une collaboration plus efficace et plus régulière est réalisée avec les autorités lors des réunions de coordination, plus spécifiquement avec la police (locale ou fédérale).

– Les autorités publiques

La Croix-Rouge de Belgique collabore ponctuellement avec les autorités au renforcement et à la mise en œuvre de la loi belge du 3 juillet 2005 relative aux droits des volontaires. Celle-ci régit le volontariat qui est exercé sur le territoire belge, ainsi que le volontariat qui est exercé en dehors de la Belgique, mais organisé à partir de la Belgique, à condition que le volontaire ait sa résidence principale en Belgique. Elle définit le volontariat. Elle prévoit une obligation d’information à charge de l’organisation faisant appel à des volontaires, des dispositions en matière de responsabilité de l’organisation et des volontaires, l’obligation de contracter une assurance pour les volontaires, des modalités de perception des indemnités et des dispositions sur les volontaires bénéficiaires d’allocations.

Plus particulièrement, des sessions d’échange et d’informations avec les autorités sont beaucoup plus fréquentes : des briefings sont plus axés sur la sécurité lors de la mise en place de dispositifs préventifs de secours. Les relations sont ainsi plus soutenues sur la question de la sécurité avec les autorités, en particulier le Ministère de la Santé publique.

The Belgian Red Cross participates in ‘High Council of Volunteers’. This is an advisory panel for all Belgian policy makers on matters of volunteering. The Law on Volunteers is evaluated by this ‘High Council’, also to ensure safety and security of all volunteers.


Des sessions d’informations ont lieu entre la Croix-Rouge de Belgique et les organisateurs des manifestations de grande ampleur pour assurer la sécurité des volontaires lors de la préparation des opérations de secours et de prévention.


Yes

Depuis plusieurs années, la Croix-Rouge de Belgique (Communauté flamande et Communauté francophone) prévoit une assurance pour les volontaires qui couvre la responsabilité civile de l’organisation en cas de dommages causés par les volontaires et les dommages corporels subis par ces derniers lors d’accidents survenus dans le cadre de l’exercice de leur volontariat.


Aucune demande spécifique n’est requise à ce stade.


Advocacy, Insurance system, Training, Support to drafting policy on volunteering, Develop standards and guidance on the topic, Provision of protective equipment

Tout d’abord, il faut dire que la Croix-Rouge de Belgique ne gère pas en direct des volontaires, mais ceux-ci sont toujours encadrés par la Société nationale hôte partenaire.
L’élaboration des projets et des budgets sont également faits en étroite collaboration avec la Société nationale hôte. Dans ce cadre, la Croix-Rouge de Belgique encourage ses partenaires à inclure dans les budgets, l’assurance des volontaires proposée par le Secrétariat de la FICR. De plus, toute demande de la Société nationale hôte d’introduire dans les budgets des activités ou des dépenses visant à accroître la sûreté et la sécurité des volontaires est accueillie favorablement.
En outre, dans plusieurs pays, la Croix-Rouge de Belgique appuie la formation de secouristes, de brigadiers d’urgence ou d’équipes d’intervention rapide et dans ces formations, le module « accès sûr » est régulièrement inclus, en collaboration avec le CICR.
Enfin, en particulier au Burkina Faso, la Croix-Rouge de Belgique soutient la Croix-Rouge burkinabè dans le développement de sa politique de volontariat. Dans ce pays, la Croix-Rouge de Belgique a accordé des fonds propres pour que les volontaires soient impliqués dans la redéfinition de cette politique.

Voir la question 7 : dans le cadre de ses relations avec les Sociétés nationales partenaires, la Croix-Rouge de Belgique encourage celles-ci à inclure dans les budgets, l’assurance des volontaires proposée par le Secrétariat de la FICR.
See also answer to question 4.